Actus du Réseau APA

Réseau APA : Merci aux héros du quotidien

70 ans du Réseau APA

Plus de 2 700 salariés, bénévoles, professionnels, partenaires, ont fêté ensemble ce 16 décembre, le 70ème anniversaire du Réseau APA, au Parc Expo de Mulhouse. Une soirée sous le thème du film bien connu « Retour vers le Futur » qui a fait voyager les convives dans le temps, afin de se souvenir de celles et ceux qui ont œuvré en 1947 pour faire naitre un projet de solidarité, dont le Réseau APA est toujours garant 70 ans plus tard…

 

Animée par Lionel Augier, directeur de la rédaction d’Alsace 20, la soirée des 70 ans du Réseau APA à été organisée afin de remercier ses héros du quotidien, toutes les forces vives, salariées, bénévoles et partenariales « toujours prêtes à former une chaîne de solidarité pour nourrir l’envie de vivre de tous » explique Denis THOMAS, président du Réseau APA. Une cérémonie qui clôture une année anniversaire, au cours de laquelle ce réseau départemental d’entraide et de services, a multiplié les initiatives : sensibilisation des jeunes aux métiers de l’aide à domicile, actions de team buildings pour nourrir la cohésion interne, marche solidaire, conférences-débats pour changer de regard sur la vieillesse, lutter contre l’isolement, mettre l’e-santé au cœur de nouveaux enjeux…

Retrouvez la vidéo de la cérémonie en suivant le lien suivant.

Une cérémonie haute en couleurs

« Les services les plus connus du Réseau APA sont sans doute l’aide à domicile et la livraison de repas » rappelle le président, et ses associations les plus connues du grand public sont APAMAD, APALIB’, Fami Emploi 68, DSHA, ASHPA…

Mais il y a actuellement plus d’une vingtaine de services au sein de de réseau haut-rhinois, qui apportent des solutions adaptées, de la petite enfance au plus grand âge, créées au fil des ans. Ces services ont été redécouverts, au cours de la cérémonie sous des angles des plus orignaux, touchants ou drôles via des saynètes réalisées par les salariés et bénévoles eux-mêmes : par exemple une parodie de Bip Connect pour mieux comprendre la place de la téléassistance dans l’aide au maintien à domicile, une BD bien épicée de l’insertion professionnelle depuis le Moyen-Age, une séquence policière qui retrace l’intervention des gardes de nuit itinérantes du Fanal, une scène illustrant le respect envers les résidents mis en œuvre dans les EHPAD, un remake façon Charlie Chaplin de la livraison de repas à domicile, l’un des service pionnier du Réseau…et qui s’est fini avec un porteur de repas faisant de l’overboard sur scène !

 

La naissance d’un artisan de solidarité

Un élan de générosité formidable est né dans le Haut-Rhin en 1947 : un industriel, Bernard THIERRY-MIEG et une assistante sociale, Violette SCHOEN ne veulent pas renoncer aux actions en place en faveur des « vieux ».

Et depuis 70 ans, des dizaines de milliers de personnes sont devenues « passeurs de solidarité » vers des centaines de milliers d’autres, via le Réseau APA. A l’origine constitué de militants bénévoles, le Réseau a, petit à petit, créé des professionnels experts de l’aide, pour devenir actuellement le 2eme employeur privé du Haut-Rhin.

« Le Réseau APA a su devenir un acteur économique mais aussi et surtout un acteur de solidarité au service des Haut-Rhinois, des plus autonomes aux plus fragiles, et un artisan de cohésion des territoires dans lesquels ils vivent » explique encore Denis THOMAS. Une solidarité qui se traduit concrètement sur le terrain : « Nous tenons à intervenir sur l’ensemble du département, quels que soient le lieu d’habitation, les ressources, la culture des personnes aidées. »  précise Pierre KAMMERER, directeur général du Réseau APA.

Le Réseau APA ne rémunère pas d’actionnaires. Son mode associatif lui permet de faire pleinement vivre ses valeurs. « La vraie solidarité ne peut être que désintéressée » rappelle le Directeur. Et cela lui parait d’autant plus important dans le contexte actuel : recul des financements publics et d’incertitude sur la future politique sociale assortis à la baisse du pouvoir d’achat de la population. « Concilier qualité d’accompagnement et coûts adaptés, négocier pour adapter, en douceur, la société au vieillissement, sont des sujets au cœur de nos préoccupations. » explique encore Pierre KAMMERER.

 

Et pour les 70 années à venir ?

L’enjeu du Réseau APA, dans un contexte très mouvant, est de trouver la manière dont les associations membres pourront être les plus utiles à la population. Comment compte-t-il s’y prendre ? En animant des communautés locales d’entraide. Concrètement, le Réseau APA projette l’hybridation de professionnels, bénévoles, voire d’autres types d’acteurs, selon la nature de l’aide et du soin à apporter. Et cela, avec le développement accru des nouvelles technologies, informatiques et domotiques, pour que l’intelligence numérique soit véritablement au service de l’aide humaine.

« Nous misons sur l’humain, sur les valeurs de solidarité, la créativité et l’enthousiasme qui animent tous ceux qui s’engagent dans notre Réseau APA. La force du collectif et la dynamique associative nous rendent optimistes et confiants. Les Haut-Rhinois pourront continuer de faire confiance au Réseau APA. » conclut le Président.

 

Zoom – La solidarité en œuvre d’art

Adrien Garcia, artiste alsacien, s’est plongé cet automne, pendant plusieurs jours, au cœur des services du Réseau APA, afin de réaliser une œuvre d’art numérique. Les convives de la soirée ont ainsi pu interagir avec une œuvre d’art numérique originale : l’APALABRE, arbre de vie qui embarque son spectateur dans un univers sonore et visuel avec poésie et émotions. L’APALABRE illustre ainsi l’ambition du Réseau APA : nourrir l’envie de vivre. Une œuvre accessible sur internet : www.apalabre.fr

 

Zoom – D’où vient le Réseau APA ?

L’Histoire du Réseau APA commence en 1947 lorsque le financement de l’Etat dédié à l’aide aux rescapés de guerre diminue. L’industriel mulhousien Bernard THIERRY-MIEG et l’assistance sociale Violette SCHOEN ne veulent pas renoncer aux actions en place en faveur des « vieux », terme courant employé à l’époque. Ensemble, ils créent l’ « Aide aux Vieux »  pour apporter un soutien moral et matériel aux personnes âgées du Haut-Rhin.

Au fil des années, les besoins les plus élémentaires ont été comblés, l’assistance et la protection ont évolué vers l’accompagnement des personnes dans leur projet de vie et l’exercice de leur pleine citoyenneté. L’association a modifié plusieurs fois son nom au cours de son histoire, l’ «APA » en a été le plus connu. Son organisation a aussi été modifiée, les services ont été adaptés, des associations d’activités complémentaires ont été créées, pour toujours répondre aux besoins de la population.

 

Chiffres clés 

25 000 personnes accompagnées chaque année

2600 salariés

875 bénévoles

42 antennes de proximité

Retour à la liste