Actus du Réseau APA

Assemblées Générales d’APALIB’ et d’APAMAD

Denis THOMAS

APALIB’ et APAMAD préparent l’accompagnement à domicile de demain

 

Mardi 13 juin se sont tenues, au CREF de Colmar, les Assemblées Générales d’APALIB’ et d’APAMAD, membres du Réseau APA. Deux associations reconnues de mission d’utilité publique et qui, 70 ans après leur création, continuent à innover sans cesse afin de répondre au mieux aux besoins évolutifs de la population. 

                                                                                                                                                           

APALIB’ et APAMAD, principaux acteurs de la prévention santé et de l’aide à domicile, et qui accompagnent, chaque année, près de 25 000 haut-rhinois, fêtent, en 2017, leur 70 ans d’existence. Ces deux associations, membres du Réseau APA, apportent des solutions adaptées de la petite enfance au grand âge qui, créées au fil des ans, restent en phase avec les besoins évolutifs de la population. Cette évolution traduit la volonté du Réseau APA de rester garant du projet de solidarité amorcé, en 1947, par Bernard THIERRY-MIEG et Violette SCHOEN, à savoir « nourrir l’envie de vivre du plus grand nombre », en accompagnant dans la proximité chaque personne, sans exception et sans discrimination, quels que soient ses besoins, son âge, ses revenus, son lieu d’habitation…

À l’écoute des réalités

Pas moins de neuf enquêtes de satisfaction ont été menées en 2016 au sein d’APALIB’ et d’APAMAD, pour mieux cerner les attentes des bénéficiaires, consolider les services actuels et en tester d’autres. Suivant les services (résidences-autonomie, aide à domicile, livraison de repas à domicile, accueils de jour…), 91 à 100% des répondants se sont déclarés très satisfaits ou satisfaits des prestations. Le plan d’action des correctifs engagés est déjà majoritairement avancé.

 

Dans l’ère du numérique

« Il est primordial pour nous d’adapter notre organisation, notre gestion et nos métiers aux évolutions de la société afin de continuer à satisfaire les attentes de nos bénéficiaires et de leurs proches », explique Denis THOMAS, Président d’APALIB’ et d’APAMAD. « Réduire la fracture numérique, améliorer le confort de vie au domicile par la domotique, ou encore assurer la sécurité des personnes via des objets connectés, sont autant de thématiques sur lesquelles nous avons déjà travaillé et sur lesquelles nous travaillerons encore », rajoute Pierre KAMMERER, Directeur Général. Avec leur 70 ans d’expérience, ces associations préparent l’avenir et l’accompagnement de demain via le levier des nouvelles technologies, axe majeur de leur développement, désormais systématiquement utilisé afin d’améliorer l’existant. « L’aide de demain, que nous préparons déjà, sera résolument accompagnée d’outils numériques et domotiques innovants. Mais rien ne saurait remplacer la proximité, l’échange, la chaleur humaine, autrement dit, nos fondamentaux du prendre soin », précise le Président. Les 2 650 salariés et 870 bénévoles de ces associations à but non lucratif défendent des valeurs de solidarité et de respect, dans une logique de performance économique et sociale, en plaçant l’humain au cœur de leurs préoccupations.

En tant que prestataire de services d’aide et de soins à domicile, le Réseau APA réfléchit également à ses rôle et actions face à la progression de la télémédecine. Dans ce cadre, une conférence intitulée « l’e-santé : de l’hôpital du futur à la maison », animée par le Professeur Luc SOLER, Directeur scientifique de l’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD) et de l’Institut de Chirurgie Guidé par l’Image (IHU) de Strasbourg, est venue clore les Assemblées Générales d’APALIB’ et d’APAMAD. Une rencontre qui a ravi et fortement intéressé les 200 participants présents.

Le Réseau APA a, par ailleurs, récemment signé une convention de partenariat avec Hakisa, start-up du numérique, pour développer de nouvelles solutions technologiques à destination des personnes âgées. Il a également lancé le « APA-lab », son living lab (laboratoire d’usages) au service du développement de services à destination des personnes à la recherche d’une plus grande autonomie, et souhaite ainsi renforcer son rôle de partenaire d’expérimentation et de co-construction des outils et services de demain sur l’ensemble des champs d’intervention que recouvre la Silver Economie (services à la personne, habitat, transport, santé…).

 

De l'importance de tisser du lien social

Yves HEMEDINGER – De l’importance de tisser du lien social – 1er Adjoint Colmar

Alain COUCHOT

Alain COUCHOT rappelle « On reconnaît une société à sa capacité à s’occuper des plus faibles » – Conseil Départemental

Pierre TASSETTI remercie les bénévoles

Pierre TASSETTI remercie les bénévoles – DGA

Matthieu DOMAS parle de l'importance du recrutement

Matthieu DOMAS parle de l’importance du recrutement – DGA

Denis THOMAS présente le projet associatif

Denis THOMAS présente le projet associatif – Président

Pierre KAMMERER ouvre sur l'avenir, parle de design au service de l'humain - et de "l'APA-Lab" !

Pierre KAMMERER ouvre sur l’avenir, parle de design au service de l’humain – et dévoile « l’APA-Lab » ! – Directeur Général

 

Retour à la liste