Actus du Réseau APA

Conseils en cas de fortes chaleurs

Nos conseils pour lutter contre la chaleur

Que risque-t-on quand il fait très chaud ?

L’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme. On risque une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou un coup de chaleur.
Certains symptômes doivent vous alerter :

  • Des crampes musculaires au niveau des bras, des jambes, du ventre…
  • Plus grave, un épuisement qui peut se traduire par des étourdissements, une faiblesse ou encore une insomnie inhabituelle.

Il faut alors cesser toute activité pendant plusieurs heures, se rafraîchir et se reposer dans un endroit frais, boire de l’eau, des jus de fruits… Consultez un médecin si ces symptômes s’aggravent ou durent.

Un risque grave : le coup de chaleur

Il peut survenir lorsque le corps n’arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement.
Il se repère par :

  • une agressivité inhabituelle
  • une peau chaude, rouge et sèche
  • des maux de tête, des nausées, des somnolences et une soif intense
  • une confusion, des convulsions ou une perte de connaissance.

ATTENTION ! Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort. Appelez immédiatement les secours en composant le 15. En attendant, allez dans un endroit frais, buvez, enlevez vos vêtements, aspergez-vous d’eau fraîche ou couvrez-vous de linges humides et faites des courants d’air.

Les symptômes de déshydratation

  • La langue est sèche : tirez la langue et vérifiez qu’elle ne soit pas crevassée, que vous ne salivez pas constamment et que la langue soit plutôt rosée (pas grise)
  • Les yeux sont enfoncés dans les orbites
  • Le pli de la main : faire un pli avec la peau du dos de la main, tirer dessus, s’il ne disparaît pas immédiatement, il y a déshydratation !
Remarque : les sensations de vertige sont aussi parfois synonymes de déshydratation !
Si l’un de ces symptômes est visible, c’est inquiétant ! Si les 3 symptômes sont présents, la situation est alarmante et il faut appeler le SAMU (15) !

Quelques conseils et recommandations

Pour être bien hydraté toute la journée, n’oubliez pas d’emporter au moins une bouteille d’eau et de la boire !
Avez-vous aussi pensé à mettre un brumisateur dans votre véhicule ou dans votre sac ?

En cas de forte chaleur, buvez et rafraîchissez-vous souvent !

Boire et faire boire

  • Donnez à boire et faites boire ! Comptabilisez ce qui a été bu ! N’attendez pas d’avoir soif.
  • Buvez et donnez aussi bien de l’eau (eau du robinet, sauf indications contraires des communes) que d’autres boissons. Exemples : tisanes, thé (aussi bien chaud que froid), sirops légers, boissons gazeuses, soupes…

Attention cependant à ne pas consommer de boissons alcoolisées car elles n’hydratent pas le corps.
Pour information, il est conseillé de boire 1,5 litre d’eau par jour et en période de très fortes chaleurs, il faudrait doubler voir tripler cette quantité !

Remarques : La sensation de soif diminue avec l’âge. Buvez souvent. Soyez attentifs les uns aux autres car une déshydratation peut parfois passer inaperçue.

Manger et faire manger

  • Pensez à manger et à faire manger même sans sensation de faim. Préparez des plats légers et rafraîchissants : salades, assiettes froides, fruits, etc. Ils sont souvent plus appréciés en période de chaleur !
  • Mangez équilibré afin de couvrir tous les apports nutritionnels nécessaires à l’organisme.

Rafraîchir

  • Restez si possible à l’intérieur dans les pièces les plus fraîches de votre logement.
  • Si vous ne disposez pas d’une pièce fraîche chez vous, rendez-vous au moins 2 heures par jour dans des endroits climatisés ou, à défaut, dans des endroits ombragés ou frais : supermarchés, cinémas, musées, … à proximité de votre domicile.
  • Prenez des douches ou des bains plusieurs fois par jour et/ou humidifiez-vous régulièrement le corps à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de toilette humide. Vous pouvez également humidifier vos vêtements.

Quelques idées rafraîchissantes : ventilateur, brumisateur, linges mouillés appliqués sur les membres, le cou ou le buste, bain de pieds dans l’eau fraîche, douches, …
 Aérer

  • Pensez à aérer votre habitation la nuit, puis fermez les volets et les fenêtres dès 9h – 9h30 le matin ! Evitez que le soleil ne pénètre dans votre logement !

Voyez avec votre médecin traitant si vous avez un traitement diurétique, il vous conseillera probablement de boire davantage.

Retour à la liste