Actus du Réseau APA

DSHA aide à concrétiser les rêves d’emploi !

DSHA accompagne les demandeurs d'emploi à retrouver un emploi durable, via des missions salariées et/ou un accompagnement individualisé.

Tous les Haut-Rhinois répondant aux critères d’insertion peuvent se faire aider par l’association DSHA afin de retrouver un emploi durable. C’est la démarche entreprise par Valérie FLORENCE pour créer sa propre activité, et une innovation dans le secteur : un service de médiation animale à domicile.

« Nous avons plutôt l’habitude d’accompagner les demandeurs d’emploi pour un retour aux métiers de la propreté, de la restauration collective, de l’industrie ou de l’administratif…. Aider un lancement en médiation animale est une première originale pour nous, mais en phase totale avec les valeurs du Réseau APA dont DSHA fait partie. » explique Marie STUTZ, responsable de l’association DSHA.

La passion devient métier

Depuis près 30 de ans, cette association haut-rhinoise propose un accompagnement socio-professionnel personnalisé. Elle a ainsi  accompagné Valérie FLORENCE, passionnée de médiation animale et en recherche d’emploi, à créer son propre service à domicile. Cette femme de 41 ans pleine d’enthousiasme, propose dorénavant des interventions à domicile, sur toute l’Alsace, avec son chien ou son chat, pour apporter du bien-être aux enfants ou adultes fragilisés par l’âge, la maladie ou un handicap. « J’ai côtoyé des personnes en difficulté par le passé et ait pu assister aux miracles de la médiation animale » explique Valérie. Aux bienfaits reconnus, la médiation animale permet en effet de maintenir, de développer ou d’améliorer les capacités physiques, sensorielles, émotionnelles, cognitives, sociales et comportementales. Que du positif donc, pour nourrir l’envie de vivre, l’ambition que poursuit l’ensemble des associations du Réseau APA.

DSHA accompagne les demandeurs d'emploi à retrouver un emploi durable, via des missions salariées et/ou un accompagnement individualisé.

DSHA accompagne les demandeurs d’emploi à retrouver un emploi durable, via des missions salariées et/ou un accompagnement individualisé.

Ajuster avant de voler de ses propres ailes

Après une formation à l’institut de zoothérapie « Agatéa » de 140 heures, par l’intermédiaire de DSHA Valérie FLORENCE fait donc ses premiers pas auprès des bénéficiaires du Réseau APA et des particuliers du Haut-Rhin. Elle ajuste ainsi son service progressivement, avant de voler de ses propres ailes. Autre avantage de la prestation, une déduction ou réduction fiscale de 50% peut s’appliquer. Patricia SIEBER, 49 ans et ancienne assistante maternelle,  intervient en médiation animale pour l’instant à titre bénévole. Elle est pour sa part au tout début de cette même démarche et entend bien réussir aussi bien sa reconversion et mettre fin à sa période de chômage. « Mon chien de 3 ans est un Labradoodle, aux poils hypoallergéniques ! Il provient d’un élevage où il a d’ailleurs déjà pratiqué la médiation animale. J’ai également une formation de conteuse : je rêve d’aller à la rencontre des enfants et des personnes âgées pour leur raconter des histoires avec mon chien ! » explique Patricia.

Faire émerger les compétences

La majorité des salariés accompagnés par DSHA en 2016 étaient en chômage longue durée. DSHA est une association qui embauche des haut-rhinois éloignés de l’emploi pour leur remettre un pied dans la vie professionnelle, de manière salariée (DSHA fournit des missions salariées) ou comme dans ce cas plus atypique en les aidant à monter une activité indépendante. Un accompagnement global et personnalisé, qui prend en compte le vécu, les difficultés personnelles et surtout le potentiel, afin de faire émerger les compétences, redonner confiance, et ainsi retrouver un emploi durable. « Chacun a des capacités et peut trouver sa place. Pour convaincre un recruteur ou lancer son affaire, il faut avant tout savoir se valoriser et trouver la confiance en soi. » explique encore Marie STUTZ. Danièle DIETRICH, administratrice DSHA conclut : « La médiation animale à domicile est une activité qui n’existait pas dans le Haut-Rhin. C’est une première originale pour DSHA comme pour ces 2 femmes qui ont un rêve magnifique en voie de concrétisation : apporter du bonheur aux gens. C’est bien plus qu’un projet professionnel, c’est un projet de vie. Bravo à elles. »

Contacter DSHA : 03 89 32 78 55 – contactdsha@apa.asso.fr

DSHA en chiffres

  • 100 000 heures travaillées par des demandeurs d’emploi chaque année, via les missions salariées confiées par DSHA.
  • Plus de 6 000 heures d’accompagnement socio-professionnel et de formation.
  • Plus de 300 demandeurs d’emploi aidés chaque année.
Retour à la liste