Actus du Réseau APA

Innovation : un système anti-errance pour rassurer

système anti-errance Maison de l'Arc, Réseau APA

L’EHPAD de la Maison de l’Arc à Mulhouse s’est équipé de l’une des dernières innovations créées par LAB’TECH, membre du Réseau APA : un système anti-errance. Il destiné à rassurer le personnel de l’établissement ainsi que les familles des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs avancés.

 

 

« Jusqu’à présent, nous n’étions pas équipés de tels dispositifs, mais les pathologies des résidents accueillis étant de plus en plus lourdes, nous avions besoin de sécuriser davantage notre prise en charge. » explique Didier PETIT, directeur adjoint de l’EHPAD de la Maison de l’Arc. Concrètement, le nouveau système anti-errance est embarqué dans un bracelet connecté. Celui-ci émet une alarme lorsque le résident qui le porte sort de sa zone de repères maîtrisés.

Si la Maison de Retraite de l’Arc constitue un écosystème ouvert sur la vie de la cité, où résidents, familles, visiteurs sont libres d’entrer et de sortir, garantir la sécurité des résidents fragilisés est une nécessité. En moyenne, une dizaine de résidents (sur 168 que compte la maison, et dont une centaine présentent des troubles cognitifs) bénéficient, gratuitement, de ce dispositif rassurant.

« Notre médecin prescrit souvent le port du bracelet aux résidents que nous accueillons sur une courte durée, via notre solution d’hébergement temporaire. En général les résidents ont des antécédents de fugue ou de déambulation la nuit. Cela nous permet de mieux accompagner les personnes souffrant de désorientation dont ne nous ne connaissons pas encore bien les habitudes. Notre personnel, comme les familles, se sentent plus sereins. » précise encore le directeur adjoint de la Maison de l’Arc. Le bracelet peut être prescrit également aux résidents dans le cas d’une perte de repères progressive.  « Cette innovation améliore notablement les conditions de travail de nos salariés, et donc la qualité de notre prise en charge, et cela n’a pas de prix ! » résume Didier PETIT.

 

 

Une solution créée à Mulhouse

« L’originalité de notre système anti-errance réside dans notre assemblage « maison » des pièces du système et permet ainsi de fournir du sur-mesure. L’alarme est notamment émise sur les téléphones déjà portés par le personnel, sans acquisition de récepteurs supplémentaires. Nous pouvons aussi tenir compte des autres dispositifs déjà présents dans les établissements. » explique Régis MASSON, technicien LAB’TECH qui a développé cette solution.

La Maison de l’Arc détient 14 bornes sur ses 11 000 m², qui offre de vastes espaces de vie sur 7 niveaux ! La technologie développée a puisé sa pertinence dans les expériences et la connaissance du public via le Réseau APA, acteur majeur de l’Economie Sociale et Solidaire dans le Grand Est. Bien connu pour son offre de services aux personnes âgées. Si la Maison de l’Arc est le premier utilisateur, et premier satisfait, de ce dispositif, LAB’TECH commercialise ses solutions aux autres professionnels du secteur medico-social.

« Nous avons également mis en place des dispositifs de détection de chute et de géolocalisation pour des établissements accueillant des personnes en situation de handicap. » précise encore Caroline LANDIE, responsable du développement au Réseau APA.

 

Qui est LAB’TECH ?

DOMTECH, membre du Réseau APA, a créé une filiale fin 2017, baptisée LAB’TECH. « LAB’TECH a pour objectif de proposer une offre de service innovante, à destination des professionnels, pour sécuriser les établissements d’accueil collectifs et/ou leurs occupants. » précise Matthieu DOMAS, directeur général adjoint du Réseau APA.

Cela se sait moins, le Réseau APA est en effet constitué de nombreux membres : des associations (APAMAD, APALIB’ et bien d’autres), des sociétés, des start-ups, des groupements d’intérêts économiques… Ensemble, ils proposent une quarantaine de services à la population et aux professionnels, en s’appuyant sur la conviction qu’une organisation en réseau permet de créer de la valeur pour chacun de ses membres ainsi qu’à l’ensemble constitué.

Le Réseau APA reste ainsi attentif aux besoins évolutifs de la population et des professionnels.  Afin de rester dans la performance sociale et économique, le Réseau ose innover, enrichir ses métiers historiques de l’aide humaine avec de nouvelles technologies.

 

Retour à la liste