Actus du Réseau APA

« J’peux pas, j’ai patch »

j'peux pas, j'ai patch

APALIB’ (membre du réseau APA) a organisé pour la première fois une exposition et des rencontres autour du Patchwork à la salle de fête d’Ottmarsheim. Parmi la palette d’activité manuelle proposée par les clubs d’APALIB’, le patchwork est celle qui attire le plus de fidèle. On dénombre une centaine d’adhérents dans le département du Haut-Rhin.

Les groupes APALIB’ du Nord et du Sud de l’Alsace ont exposé leurs réalisations en Patchwork, art textile et couture créative sélectionnées spécialement pour cet événement. Aucun thème n’était imposé, les participants apportaient la création de leur choix. Le plus important pour Laurence SCABELLO, Assistante Animation Sud « c’est d’échanger. Cette exposition est une occasion pour les différents clubs de se rencontrer, et de pouvoir partager de nouvelles idées.»

Carmen LANG, 20 ans... de patch

Carmen LANG, 20 ans… de patch

Du partage, il en était aussi question avec la présence de plusieurs partenaires invités ce jour-là : l’association « Nouss Nouss » qui oeuvre pour les villages du Haut-Atlas Marocain et « France Palestine Solidarité ». Chacune tenait un stand avec des produits artisanaux, comme des sujets en céramique ou des broderies. Pour cette occasion une petite exposition de patch évoquait la Palestine. Parmi les autres associations présentes, on pouvait également rencontrer les « Petits Bonnets de l’Espoir » de Mulhouse, une association qui soutient les personnes sous chimiothérapie en leur confectionnant des bonnets. Cette journée a montré que le patchwork est bien plus qu’une activité de loisir c’est aussi un moyen de se rendre utile à travers la réalisation d’objets. L’équipe des « Coussins du Coeur » de Colmar confectionne pour les femmes ayant eu un cancer du sein, des petits coussins en forme de coeur à placer sous le bras. Ce coussin sert à soulager les patientes venant d’être opérées. Il suffit simplement de mettre celui-ci sous le bras afin d’éviter des frottements et de soulager ainsi la douleur. « Le patch ce n’est pas qu’une activité manuelle c’est aussi une activité solidaire » ajoute Christiane Peterschmitt, animatrice bénévole APALIB’.

"Le patch c'est aussi une activité solidaire." L'association "les coussins du coeur" soutient les femmes atteintes d'un cancer du sein.

« Le patch c’est aussi une activité solidaire. » L’association « les coussins du cœur » soutient les femmes atteintes d’un cancer du sein.

Les petits plus
Débutants ou confirmés, ont pu s’essayer à la réalisation de créations avec notamment les « Petits Bonnets de l’Espoir ». En effet, des bénévoles ont assuré un atelier sur la confection de bonnets. Pendant que les uns avaient un fil et une aiguille dans les doigts d’autres utilisaient une tablette. En effet, un groupe de bénévole assurait un atelier informatique pour montrer comment et où trouver des modèles et pourquoi pas, stocker leurs trouvailles préférées.

Un atelier pour découvrir où trouver des créations originales et comment stocke ses trouvailles.

Un atelier pour découvrir où trouver des créations originales et comment stocke ses trouvailles.

Retour à la liste