Actus du Réseau APA

L’expérience du service civique

IMG_6664

Ils ont entre 18 et 25 ans, sont issus d’univers très différents, mais partagent un point commun : l’envie de consacrer une étape de leur vie à la solidarité envers leurs aînés. La présence de jeunes en service civique au sein du Réseau APA permet de promouvoir et de recréer des liens intergénérationnels dans les résidences, accueils de jour et EPHAD du réseau. Pour l’ensemble, il s’agit de missions complémentaires à l’action des salariés et bénévoles, favorisant la mixité et l’hybridation des intervenants.

 

Engagez_Vous32

Bouton_Depose_Candidature

 

Recrutés aucours d’un speed dating au mois d’octobre, les 15 jeunes volontaires ont démarré leur mission de service civique au sein des antennes du Réseau APA le 20 octobre 2015. Rejoints par 2 autres volontaires en début d’année, sur les 17 services civiques, 13 ont été accueillis dans les résidences APALIB, 2 à l’ASHPA (Association Soins et Hébergement Personnes Agées) et 2 en accueil de jour.

 

UNE PASSERELLE ENTRE VIE ÉTUDIANTE ET VIE PROFESSIONNELLE

En quête de sens et d’une expérience qu’il pourrait mettre à profit pour se réorienter, Raphaël, 20 ans, a tout de suite été convaincu par une mission en service civique au sein du Réseau APA. « Ma belle-mère m’en a parlé et je suis allé à la réunion d’information. Je n’avais rien à perdre et même tout à gagner ! », s’enthousiasme-t-il. Deux entretiens plus tard, le voici accueilli pour 9 mois sous la tutelle de Caroline Lebon, coordinatrice de la Maison du Temps Libre à Mulhouse. Sa mission consiste à préparer et animer des cours d’initiation à l’informatique adaptés aux seniors, que ce soit sur tablette, ordinateur, ou smartphone.

 « Une mission en service civique peut représenter pour les jeunes une solution intermédiaire, une bonne passerelle entre la vie étudiante et la vie professionnelle. Une ligne non négligeable sur leur CV qui peut faire la différence lorsqu’ils cherchent un emploi. » explique Régine Wilhelm-Canovas, responsable recrutement du Réseau APA. Après une première année de DUT Génie Électrique et Informatique Industrielle, Raphaël souhaite aujourd’hui se réorienter et passer le concours de gendarmerie. « Durant cette année de transition, j’ai besoin de rester actif et de me sentir utile » rajoute-t-il.

 

Services Civiques

UNE GÉNÉRATION VOLONTAIRE BIENVENUE AU RÉSEAU APA

Accompagnés de leur tuteur, principal référent et garant du bon déroulement de la mission, ces volontaires, indemnisés à hauteur de 573€ net par mois, ont ainsi participé à la définition d’un projet d’avenir tout en montant en compétences grâce aux missions qui leur ont été confiées. Il s’agit pour ces jeunes d’avoir un premier contact avec le monde professionnel ainsi qu’une formation, ou de tester un métier vers lequel ils cherchent à se diriger. « Dans les résidences je découvre un milieu que je ne connaissais pas, très humain. Et en même temps, je me sens utile» explique une volontaire.

Seule la motivation compte et face aux enjeux du vieillissement, cette génération volontaire est bienvenue au sein du Réseau APA ! Animations en maison de retraite, en accueil de jour, visites à domicile pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, organisation d’activités intergénérationnelles, accompagnement et initiation des seniors à l’informatique et aux tablettes numériques, les missions de services civiques proposées au sein du Réseau APA sont riches, variées et ne manquent pas.

Créé le 10 mars 2010, le service civique a déjà conquis 85 000 jeunes en France. Cet engagement d’une durée de 6 à 12 mois, permet aux jeunes volontaires d’accomplir une mission d’intérêt général accessible à tous et permettant de vivre une expérience de mixité sociale.

Retour à la liste