Actus du Réseau APA

Portraits croisés

Qui sont les nouveaux salariés du Réseau APA ? Quelles sont leurs motivations ? Qu’aiment-ils dans leur métier ? C’est avec un grand sourire que Silvia GABLIN, Myriam DOMINGUEZ, Guillaume KOERPER et Corinne DOLCEROCCA ont accepté de partager leurs impressions sur leur métier et leurs vécus.

« Je suis faite pour ce métier »

Depuis 2 mois, Silvia GABLIN sillonne le secteur de Wittenheim, en tant qu’accompagnatrice de transport pour les accueils de jour et agente polyvalente. « Être en contact avec les personnes âgées et avec l’humain » a guidé Silvia dans son choix de reconversion professionnelle. « Je suis faite pour ce métier » affirme-t-elle aujourd’hui avec conviction. « Avec les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, il faut vivre le moment présent, ce qui nous fait voir le monde différemment » ajoute-t-elle avec émotion. Elle précise ensuite que c’est un métier qui implique aussi du dépassement de soi.

 

« Le Réseau APA m’a fait confiance »

« J’aime les accompagner et leur rendre service » explique Myriam, aide à domicile dans les secteurs de Mulhouse et Dornach. Myriam réalise des missions de ménage chez ses bénéficiaires et les accompagnent faire des courses. Mais ce qu’elle apprécie le plus, c’est l’échange qu’elle crée avec eux au quotidien et qui génère un véritable lien social. « Le Réseau APA m’a fait confiance » conclue avec reconnaissance Myriam.

 

« Un merci, un sourire…c’est ce que j’aime dans mon métier »

Animateur dans les accueils de jour de Rouffach, Wittenheim et Colmar depuis novembre 2015, Guillaume KOERPER explique avec enthousiasme l’une de ces journées type. « Nous accueillons les personnes le matin pour un petit déjeuner, puis nous faisons des activités adaptées à ce public particulier (atteint de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés), qui stimulent la mémoire et encouragent l’activité physique. Ensuite, nous prenons ensemble le repas de midi et nous proposons de nouvelles activités pour l’après-midi. » Guillaume souligne l’importance de s’adapter chaque jour à un groupe différent et de renouveler les activités proposées aux participants. « Avoir un merci, un sourire, une reconnaissance de ces personnes en retour, c’est ce que j’aime dans ce métier » conclut Guillaume.

 

« Des liens se créent…j’adore ça ! »

« J’ai une véritable affection pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer » explique Corinne DOLCEROCCA, aide à domicile sur les secteurs de Dornach, Morschwiller et Mulhouse, et également accompagnatrice en accueil de jour. « Des liens se créent avec les bénéficiaires… j’adore ça ! ». Au-delà des missions de ménage et d’accompagnement aux courses, Corinne a su également apporter à certains d’entre eux un accompagnement et un soutien psychologique au quotidien.

>> Rejoignez-nous !

>> Consultez nos offres d’emplois

Retour à la liste