Actus du Réseau APA

Ranger sa vie pour préserver sa famille

Au moment de partir, que laisse-t-on vraiment derrière nous ? Nos proches connaissaient-ils vraiment nos souhaits ? Nos dernières volontés ont-elles vraiment été respectées ? Ce sont les questions qu’a soulevé Sûzel PAILHES, auteure du recueil « PASS’AGE. Ranger ses papiers, ranger sa vie », avec la collaboration  du Réseau APA et le soutien de la Fondation AGES ainsi que la Fondation Alliance Cairpsa Carpreca qui s’est particulièrement impliquée dans le projet.

« Après le décès d’un de mes frères, j’ai découvert chez des amis danois qu’il existait dans ce pays un livre à remplir concernant ses décisions et ses souhaits à l’intention de ses successeurs. N’ayant rien trouvé de semblable en France, j’ai pendant 7 ans essayé de concevoir un outil pour ses proches. », nous raconte l’auteure du recueil « PASS’AGE. Ranger ses papiers, ranger sa vie ». Lors d’un décès, la famille et les successeurs sont non seulement bouleversés par la perte d’un être cher, mais ils sont également dépassés par des questions auxquelles ils ne peuvent donner de réponses faute de savoir ce que le défunt, s’il est jeune de surcroît, aurait souhaité. Ils sont submergés par les démarches administratives à réaliser et les documents à produire.

Le livret PASS’ÂGE est composé d’un recueil et d’un porte-document, issu d’un premier ouvrage « A l’intention des miens ». Il permet de ranger tous ses papiers et de faciliter la transmission des informations importantes en cas de décès (don d’organes, testament, comptes internet, etc), mais aussi de déménagement ou de maladie.

Compte tenu de l’intérêt du premier ouvrage, unanimement apprécié par ceux qui ont eu l’occasion de le feuilleter, le Réseau APA a mis en place une équipe pluridisciplinaire afin de permettre à l’auteure d’ajuster et d’actualiser ce livret. La Fondation Alliance Cairpsa Carpreca, qui encourage et soutient les initiatives portées par les associations d’aide aux personnes âgées depuis plusieurs années a permis la coédition de cet ouvrage. La Fondation AGES a également soutenu ce projet. Un premier tirage à 5000 exemplaires a été imprimé fin 2018. Le Réseau APA a fait le choix de l’imprimerie Im’serson qui permet notamment à des personnes en difficulté de se réinsérer dans la vie active et qui partage les valeurs de solidarité et d’entraide chères à ses yeux.

Retour à la liste