Actus du Réseau APA

Sécuriser son proche quand la vie à domicile n’est plus possible

Visite de l'EHPAD de la Maison de l'ArcC’est au sein de l’EHPAD privé à but non lucratif le plus important d’Alsace, la Maison de l’Arc, situé à côté de la place du marché de Mulhouse, que Pascale Boistard découvre des professionnels engagés dans une logique d’humanitude envers les résidents, épaulés par des bénévoles. « La Maison de l’Arc emploie 138 salariés dont 24 contrats aidés et un service civique, pour 155 résidents. A l’heure des repas, près de 90 personnes en fauteuils roulants ont besoin d’une aide rapprochée pour se déplacer : grâce aux 120 bénévoles qui nous épaulent, le quotidien est fluide, et très animé ! » explique Damien Schirck, directeur adjoint. L’association de bénévoles de la Maison gère également une petite boutique à prix coutants, qui permet de rythmer le quotidien des résidents, « comme avant ». Les personnes âgées pouvant vivre leur dépendance à domicile plus longtemps, l’EHPAD accueille de plus de plus de pathologies très lourdes.

C’est pourquoi le 4ème étage a été consacré à une Unité de Vie Protégée. Son objectif ? Prendre en charge 24h/24 les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, contenir et diminuer les angoisses, la désorientation, les troubles du comportement et du sommeil, pour apporter de l’apaisement. Les résidents moins touchés par la maladie d’Alzheimer peuvent également être accueillis, en journée, au sein d’un pôle « Arc-en-ciel ». Autre originalité du lieu, un service d’hébergement temporaire et temporaire d’urgence : ils permettent aux personnes âgées d’être hébergées quelques jours ou quelques semaines. Il peut constituer une solution de secours, lorsque le maintien à domicile d’une personne âgée dépendante est momentanément compromis (travaux pour l’aménagement du logement, hospitalisation de l’aidant familial), mais également un temps de répit pour un aidant familial épuisé.

Retour à la liste