Actus du Réseau APA

Un nouveau directeur pour la Maison de l’Arc et Les Ecureuils

Un nouveau directeur pour la Maison de l’Arc et Les Ecureuils

Le 25 novembre 2016, Marie GIRARDIN a passé le flambeau à Christophe BOHLI au poste de directeur des EHPAD de la Maison de l’Arc et des Ecureuils de Mulhouse. Gérées par l’association ASHPA, membre du Réseau APA, ces deux maisons de retraite s’inscrivent résolument dans une nouvelle aire, amorcée en juin dernier par l’arrivée de sa nouvelle présidente, Anne-Marie REITH. C’est en présence de nombreux partenaires et représentants politiques, résidents et bénévoles, que l’actuelle directrice a salué ses équipes avant de poursuivre son projet personnel.

 

« Je pars bien sûr avec un pincement au cœur. Je me suis beaucoup attachée à mon équipe salariée, aux résidents, aux bénévoles qui nous accompagnent avec un engagement exceptionnel. Mais un nouveau défi personnel m’attend et je me réjouis que mon successeur puisse découvrir toute la richesse de cette aventure professionnelle et humaine » explique Marie GIRARDIN. D’abord directrice de l’EHPAD des Ecureuils en 2011, elle reprend également les rennes de la Maison de l’Arc, plus important EHPAD d’Alsace, en 2013. Son souhait ? Que ces EHPAD mulhousiens à but non lucratif restent toujours ouverts sur la cité, pour nourrir l’envie de vivre des résidents, au-delà de la perte d’autonomie.

 

D’importants projets aboutis

L’ouverture du Bistrot de l’Arc cet été, ce lieu de restauration propice aux échanges et aux rencontres dans lequel résidents, familles et mulhousiens prennent plaisir à se retrouver, sera l’une des réussites menée sous la supervision de Marie GIRARDIN. « On ne s’imagine pas l’intensité et la valeur que peuvent prendre des détails du quotidien pour des personnes fragilisées par l’âge ou la maladie, précise encore la directrice, et c’est l’une des raisons de mon attachement à la démarche d’Humanitude. » Cette approche, qu’elle a intensifié dans les 2 EHPAD, est composée de micro-détails (attendre d’être invité à entrer quand on toque à la porte, demander le consentement avant de réaliser un soin, toujours capter le regard de la personne…) qui mettent avec douceur la personne et sa volonté au centre de l’attention. Marie GIRARDIN partira également avec la satisfaction de l’ouverture d’un service d’hébergement temporaire (programmé ou d’urgence) pour soulager les familles en cas de difficultés passagères, l’ouverture de services ou d’unité dédiés aux résidents atteints de troubles cognitifs tels la maladie d’Alzheimer, ou encore d’importants travaux de réaménagement. Elle a également initié des mutualisations entre les 2 EHPAD, tout en maintenant l’identité de chacun.

 

 

Les enjeux du nouveau directeur

« Je suis conscient des défis techniques, technologiques, économiques, humains qui m’attendent, mais je serai porté par ma mission essentielle auprès des résidents : faire vivre et rayonner des lieux de vie, et non de fin de vie. » annonce Christophe BOHLI, le nouveau directeur. Agé de 41 ans, diplômé du CAFDES (donnant accès à la gestion d’établissements sociaux, médico-sociaux et sanitaires), et titulaire d’une maîtrise de droit, Christophe BOHLI avait déjà intégré le Réseau APA en 2005. Responsable du service de protection juridique des majeurs d’APAMAD, ainsi que du groupement de protection créé en 2008, il a l’expérience de la défense des intérêts des personnes fragilisées. L’un de ses challenges sera dorénavant de concilier la baisse des sources de financements et de solvabilité des résidents qui arrivent en EHPAD de plus en plus dépendants, et donc nécessitants des soins beaucoup plus spécifiques et coûteux. Encadrant plus de 200 salariés qui exercent des métiers essentiels au service de l’autre, il aura à cœur de leur simplifier le quotidien via les nouvelles technologies. « Nous devrons aussi gagner en efficacité, laisser la technologie assurer la traçabilité et l’administratif, pour que les hommes et les femmes puissent passer le maximum de temps à assurer l’aide humaine. » précise Anne-Marie REITH, présidente de l’ASHPA. Enfin, l’écoute et la qualité de service sera au centre de toutes les attentions, puisque l’ambition sera « de faire de nos 2 établissements des références en matière de qualité de prise en charge de nos résidents » conclut la présidente. Félicitations donc pour cette nouvelle entrée en fonction.

 

Un nouveau directeur pour la Maison de l’Arc et Les Ecureuils

Un nouveau directeur
pour la Maison de l’Arc et Les Ecureuils

 

Retour à la liste