Actus du Réseau APA

Cérémonie des Voeux 2019 – Réseau APA

Assemblée nombreuse, devant la prise de parole du Président, à l'occasion des Voeux 2019 du Réseau APA

Le Réseau APA fait un bon en avant ! 

Elus, partenaires, bénévoles, salariés du Réseau APA, près de 150 invités étaient présents lors de la cérémonie des vœux du Réseau APA, mardi 29 janvier à la Maison de l’Arc de Mulhouse. L’effervescence créative promise l’an passé s’est traduite par de multiples réalisations. Avec toujours pour ambition de servir plus, et mieux, l’ensemble de la population et en particulier des plus fragiles. En 2ème  partie, l’approche originale sur le thème de l’autonomie par le professeur HASSELMANN a nourri l’assemblée sur cette notion au cœur du Réseau et de ses métiers, mais également sur des débats de société actuels.

« L’ambition du Réseau APA est de proposer à chaque personne qui en a besoin, quel que soit son lieu d’habitation, d’être entourée d’acteurs complémentaires, membres du Réseau APA ou non, qui se coordonnent, pour apporter un accompagnement global, cohérent et efficace. » rappelle d’emblée Denis THOMAS, président du Réseau APA. Cette ambition d’accompagner les parcours de vie explique la diversité des activités du Réseau : petite enfance, services de confort grand public, insertion professionnelle, animations et prévention santé, solutions d’hébergement pour les aînés, protection juridique, accueils de jour et bien sûr pour les plus connues, l’aide et les soins à domicile pour les personnes âgées ou handicapées. « Une diversité qui fait la force et l’attractivité de notre Réseau, à l’heure où le secteur de l’aide à domicile reste malheureusement sinistré sur le plan économique. » explique Pierre KAMMERER, directeur général, au moment de la rétrospective sur 2018.

Un impact sociétal renforcé

Cet acteur majeur de l’économie sociale et solidaire a en effet enregistré un bond de 5% de son impact sociétal en 2018, par rapport à 2017 : cela passe par l’augmentation de son chiffre d’affaires, mais également par ses investissements, le nombre de ses salariés, bénévoles, et bénéficiaires accompagnés. Concrètement, le Réseau APA a créé de nombreux nouveaux services en 2018, tels que : une équipe d’aide à domicile dédiée à l’autisme, un service de retour d’hospitalisation, Escapassions pour les personnes en début de maladie d’Alzheimer, une résidence seniors avec sols détecteurs de chutes à Riedisheim, un centre de santé infirmier à Wittenheim, un service de soins infirmiers à domicile d’urgence ou encore des ouvertures de places en hébergement temporaire. Il est par ailleurs maintenant possible pour le grand public de choisir des projets à soutenir en faveur des ainés, via la nouvelle plateforme de financement participatif www.pulse-ages.org également lancée l’année dernière.

La qualité de vie au travail

Si la démarche qualité s’est accrue significativement en 2018 au sein de ce réseau (25 audits internes réalisés, de nouveaux outils de suivi de la qualité et de la satisfaction bénéficiaire, l’adaptation aux nouvelles réglementations…) la qualité de vie au travail des salariés reste une préoccupation majeure du Réseau APA : elle passe par la réduction des amplitudes horaires de travail afin de mieux concilier vie privée et vie professionnelle.

L’ouverture vers la croissance externe

« Notre politique de croissance externe a pour objectif d’assurer la pérennité des associations et de fédérer des réseaux régionaux, de proximité » explique le directeur général. Sans limite géographique. C’est ainsi que se sont rapprochés dernièrement du Réseau APA : l’ASSAD de Macôn, Inter Job (Mulhouse), plusieurs associations de Champagne-Ardenne et de Saône-et-Loire (Domisol), ou encore la société Aux Bons Soins (Sélestat). Pour quel résultat ? « Créer de la valeur pour chacun des membres, ainsi qu’à l’ensemble constitué. » complète Denis THOMAS.

La technologie accessible pour tous

« Notre ligne de mire ? Sortir des sentiers battus et des chemins tracés ! » s’exclame encore le président. Et l’effervescence innovante n’est pas prête de se tarir au Réseau APA, avec la mise en place de son nouveau groupe Recherche & Développement. 2018 a en effet vu les premiers jalons d’e-nutriv (lutte contre la dénutrition via balance connectée et alertes sociales), de nouveaux dispositifs de téléassistance, d’expérimentations de robot d’animation en EHPAD (et permettre de cibler l’aide humaine là où elle est indispensable), et de consultations de télémédecine, ou encore le renouvellement de 1400 smartphones pour mieux accompagner les équipes de terrain…

La feuille de route 2019 en 4 axes

Au carrefour de nombreuses problématiques, la feuille de route du Réseau APA est composée de 4 axes majeurs : développer le capital humain et l’efficacité durable, augmenter encore l’impact social, s’adapter aux évolutions sociétales et technologiques, et enfin, construire le Réseau APA de Demain.
Le vœu du Réseau APA est de participer activement à la réforme de l’existant, en « osant », tout en maintenant son socle social : « Le choix de l’alternative sociale, solidaire et non-lucrative doit toujours être possible. Et cela, en cultivant la proximité, tant plébiscitée par la population. » conclut Denis THOMAS.

Retour à la liste