L’Unité de Vie Protégée (Alzheimer)

Une Unité de Vie Protégée est une structure d’accueil existante en maison de retraite, qui permet de prendre en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’une unité séparée, mais intégrée à l’ensemble de la structure plus vaste, à l’instar de la Maison de l’Arc. En effet, « sur les 165 résidents de l’EHPAD, près de la moitié sont atteints de la maladie d’Alzheimer », explique Marc BADER. C’est ce constat qui a poussé les gestionnaires de l’établissement à soumettre l’idée d’aménager une Unité de Vie Protégée au sein de celui-ci. « Le quatrième étage de notre établissement se présentait comme un site idéal, via les espaces et les chambres qui y avaient été installés ». L’Unité de Vie Protégée de la Maison de l’Arc a donc ouvert ses portes le 1er octobre 2012.

Cet espace de vie répond aux besoins des personnes souffrant de troubles du comportement. Les locaux sont fonctionnels, lumineux, colorés et accueillants, mais surtout apaisants pour les personnes qui y séjournent.

Fonctionnant depuis plus de deux ans, l’unité a démontré son impact sur les personnes accueillies. En effet, elles se retrouvent plus sereines et moins perturbées, dans un espace délimité, alternant entre le domaine personnel de la chambre et  les espaces de vie commune pour les repas, la détente, l’animation et les visites des proches. L’objectif est de permettre à ces personnes de vivre comme à la maison, dans un espace libre et rassurant

Une équipe d’une dizaine de professionnels,  principalement des aides-soignantes et des agents des services logistiques, appuyés par du personnel médical, accompagne, entoure et prend soin des personnes accueillies dans l’unité, et ce, 24 heures sur 24.

 

Pour plus d’infos, contacter la Maison de l’Arc au 03 89 43 48 00

Les dossiers du mois

Choisir sa maison de retraite : les bonnes questions à se poser > lire la suite
Aide à domicile : quand faire appel à un professionnel ? > lire la suite