PREVENTION CANICULE ET BENEVOLAT : REJOIGNEZ LA PLATEFORME DU COEUR

L’été arrive avec sa période estivale et la possibilité d’une activation du plan canicule. Comme les années précédentes, le Réseau APA veille sur les aînés haut-rhinois via plusieurs dispositifs. En cas de déclenchement officiel du niveau 3 de l’alerte canicule par la Préfecture, ce seront près de 2 700 personnes fragiles qui seront contactées par téléphone par les bénévoles du Réseau APA. Compte tenu de la crise du covid-19, les appels se feront encore depuis le domicile des bénévoles cette année. Afin de mettre en place des équipes pour l’été 2021, l’association lance un appel à bénévolat.

Depuis 2004, en cas de déclenchement du plan canicule par la Préfecture, le Réseau APA met en place son opération de veille rapprochée. L’association vérifie que les personnes fragilisées se portent bien. L’originalité de ce dispositif est qu’il se constitue majoritairement de bénévoles. « Le challenge est de mettre en place une organisation adaptée, pour pouvoir passer près de 2 700 appels par jour ! Mais aussi d’agir rapidement et efficacement. Cela pour fournir des outils et méthodes adaptées aux bénévoles et établir une veille de qualité auprès de nos aînés. » explique Catherine BREYSACH, responsable du bénévolat au Réseau APA.

BENEVOLAT, SIMPLE COMME UN APPEL

Concrètement, l’appel téléphonique se décompose en 5 questions. L’ensemble des réponses, ainsi que le ressenti de l’appelant, permettent alors de qualifier la situation de la personne fragile. Quand les personnes âgées ne répondent pas, les appelants cherchent à joindre la famille pour s’assurer que tout va bien. Dans la majorité des situations, la personne se porte bien et est contente que l’on se soucie d’elle. Si la personne ne se sent pas bien, une intervention à domicile est mise en place. La centralisation des informations se fera via une plateforme en ligne, simple d’utilisation. Une petite formation sera proposé aux bénévoles mobilisés, pour se familiariser avec l’outil. L’objectif est de permettre une évaluation rapide, simple et efficace des données collectées. Et ainsi, prendre les mesures adéquates rapidement en cas de nécessité.

UNE PLATEFORME DU COEUR DEJA BIEN MOBILISEE AVEC LE COVID-19

« Pour être opérationnel sur plan canicule 2021, nous aurons besoin de l’engagement de 110 bénévoles. Cela pour nous préparer au mieux et de pouvoir assurer un roulement optimal pendant les mois de juillet et d’août. » complète Catherine BREYSACH.
Le Réseau APA a déjà mis en œuvre à plusieurs reprises, avec succès ce dispositif qui s’inscrit au cœur de sa mission d’accompagnement des personnes les plus vulnérables. Il a aussi été utilisé durant les confinements.
Nommé « Plateforme du Cœur », les bénévoles ont assuré une veille médico-sociale, tout en luttant contre l’isolement intensifié avec les confinements. Et c’est grâce à l’engagement de tous, salariés et bénévoles, que ce mouvement de solidarité est possible.

« Il n’y a rien de plus beau que de raccrocher en ayant eu une personne qui nous a simplement dit merci de lui apporter du réconfort, de l’attention. Cet engagement m’a aussi permis de gagner en maturité et en connaissance de moi-même.» témoigne Valentin, 20 ans, le cadet de l’équipe et déjà référent bénévole du secteur de Colmar.

REPERER LES PERSONNES LES PLUS FRAGILES

« Les personnes âgées ne ressentent plus de la même manière la sensation de soif, ni de faim » explique Marc Nicot, responsable du service de livraison de repas du Réseau APA.
Voilà tout l’objectif de ce Plan Canicule. Eviter la déshydratation, l’aggravation d’un état de santé, et le coup de chaleur (lorsque le corps n’arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement). Tout au long de l’année, les associations du Réseau APA repèrent sur leurs 50 000 clients. Ceux en situation de fragilité du fait de leur état de santé ou de leur isolement social. Près de 2 200 font ainsi l’objet d’attention très particulière. Ils seront contactés par téléphone en cas de déclenchement du niveau 3 (ou orange) du Plan Canicule par la Préfecture.

Le Réseau APA est par ailleurs référent pour les villes de Colmar et Mulhouse et contacte de la même manière près de 500 personnes inscrites sur les listes « canicule » municipales.
Des actions simples sont aussi possibles : veiller sur son voisin de palier âgé et s’assurer que tout va bien pour lui pendant cette période de forte chaleur !

LA PREVENTION EST PRIMORDIALE !

Avec la période estivale qui arrive, des conseils seront diffusés à tous. Cela concerne les clients, mais aussi aux 5 400 salariés du Réseau qui doivent également rester attentifs à leur propre santé. D’où l’intérêt pour le personnel de les répéter et de vérifier leur application. Les aides à domicile, aides-soignants, porteurs de repas, gérantes de résidence et d’EHPAD font boire, vérifient que l’eau est à portée de main, que les volets sont fermés, vérifient la présence d’un ventilateur, d’habits légers, humidifient les bras et les jambes…

L’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme. Certains symptômes doivent alerter : des crampes musculaires, des étourdissements, une faiblesse ou une insomnie inhabituelle. Il faut alors cesser toute activité pendant plusieurs heures. Bien se rafraîchir et se reposer dans un endroit frais. Consulter un médecin si les symptômes s’aggravent ou durent.

Le

BENEVOLAT : VOUS SOUHAITEZ AIDER ?

Ceux qui souhaitent se porter volontaire et consacrer quelques heures pour téléphoner depuis leur domicile en cas de déclenchement du Plan Canicule, peuvent dès à présent se faire connaître auprès de Catherine BREYSACH : cbreysach@apa.asso.fr

03 89 32 78 78 75 allée Gluck
68060 MULHOUSE

Besoin de renseignements ?