Depuis 2013, l’ASSAD de Mâcon était en difficulté. Reprise par le Réseau APA en 2018 suite à décision du Tribunal de Grande Instance, cette association d’aide et de soins à domicile enregistre depuis une croissance constante, à la satisfaction des salariés et des clients. Quels ont été les ingrédients de cette remontée ?

 

« Notre organisation précédente ne fonctionnait plus. Changer était une nécessité, comme une envie. Avec l’aide du Réseau APA, nous avons alors posé les bases d’une organisation novatrice.  Cela nous permet un meilleur rendu de service à nos clients, comme une valorisation de nos salariés. » introduit Patricia BUTAUD, responsable de l’ASSAD.

 

Des équipes de plus en plus autonomes

 

Les 85 salariés du Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile sont dorénavant acteurs dans l’organisation de leur planning d’interventions.

« Cela n’a pas été simple à mettre en place, mais l’organisation est géniale parce que tout le monde y gagne !  Amélie VAGNARELLI, responsable de secteur et chargée de mettre en place les « équipes autonomes » raconte avec enthousiasme l’évolution. Ce nouveau concept d’organisation inspiré des entreprises libérées, et du modèle hollandais « Buurtzorg » contribue en effet à l’épanouissement des intervenants au travail, améliorant par ricochet la continuité et la qualité de service. « Nous avançons par étapes. En 2021, nous travaillerons à donner de l’autonomie aux équipes sur le recrutement de leurs collègues ! » projette Patricia BUTAUD.

 

Une intégration en binôme

 

Contrairement à ce qui est observé sur le territoire national, l’ASSAD rencontre encore peu de problèmes de recrutement d’aides à domicile et auxiliaires de vie : « Les horaires conviennent, le fonctionnement en équipe autonome attire. Et surtout, nous ne dérogeons pas à notre nouveau protocole d’intégration, à savoir 3 à 4 jours d’intervention en binôme, ainsi qu’une demi-journée de formation pour aligner notre qualité d’intervention. » confie la responsable de l’association à but non lucratif.

 

Petite révolution dans l’organisation des soins infirmiers

 

L’organisation du Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) a elle aussi été repensée avec le Réseau APA pour retrouver efficacité et plaisir à travailler. « Nous avons réorganisé les amplitudes horaires pour avoir le moins de coupés possible, et nous retravaillons régulièrement nos tournées en fonction de l’arrivée des nouveaux patients, pour garder un équilibre des interventions dans l’équipe. » précise Estelle VERNE responsable du SSIAD de l’ASSAD. C’est une petite révolution pour la dizaine d’aides-soignants du service où chaque patient à dorénavant deux référents soignants.

 

Développement de la livraison de repas et de la téléassistance

 

Dans son berceau haut-rhinois, le Réseau APA assure entre autres, depuis 70 ans déjà, un service de livraison de repas et a développé il y a plusieurs années une marque de services de téléassistance, BIP CONNECT. Les équipes mulhousiennes ont ainsi accompagné les mâconnaises à mettre en œuvre ces deux nouveaux services, afin de compléter l’offre d’accompagnement de l’ASSAD pour ses clients.

 

Deux porteuses de repas sillonnent depuis le secteur pour livrer tous les mois environ 1100 repas complets (soupe, entrée, plat, fromage, dessert, pain) et adaptés à divers régimes alimentaires. « Au-delà de la livraison de repas, les porteuses sont aussi des veilleuses : elles vérifient que tout se passe bien, préviennent la famille ou les autres intervenants en cas d’anomalie. » ajoute Natacha SCHOUFT, responsable du service de livraison de repas.

Quant à la gestion de l’offre de téléassistance, à domicile ou en déplacement, elle est mutualisée entre l’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD de Châlon et Domisol à Montceau-les-Mines, toutes 3 associations membres du Réseau APA. Différents déclencheurs à porter sur soi (montre, SmartBip, médaillon, téléphone mobile adapté…) permettent de donner l’alerte, 7j/7 et 24h/24, en cas de chute, malaise ou simple angoisse. Le service d’écoute téléphonique vérifie alors immédiatement la situation, rassure, prévient la famille ou les secours selon le degré de gravité.

 

Pourquoi le Réseau APA accompagne-t-il de nouvelles associations ?

 

Un des objectifs du Réseau APA est d’augmenter son impact social par le développement de son activité. « Nous sommes attachés à la notion de proximité : en pensant globalement, mais en agissant localement. » explique Marc GREUSARD, directeur des services opérationnels du Réseau APA. Doté de nombreux services fonctionnels (qualité, développement, informatique, R&D, comptabilité, marketing, communication…) et de 73 ans d’expérience de services d’aide et de soins à domicile, le Réseau APA assure la pérennité des associations qui le rejoigne. Cette ambition s’appuie sur la conviction qu’une organisation en réseau permet de créer de la valeur pour chacun de ses membres ainsi qu’à l’ensemble constitué. « Les associations ainsi renforcées feront vivre pour la population l’accès à une offre sociale, solidaire et non-lucrative, en cultivant la proximité. Et cela, sans discrimination liée à son lieu d’habitation, sa culture, ses revenus. » complète Marc GREUSARD.

« Les responsables de service mulhousiens, ainsi que Matthieu DOMAS (l’actuel directeur général du Réseau APA, ndlr) sont venus régulièrement et nous ont beaucoup accompagné la première année. L’écoute et le respect de nos spécificités locales, associées à leur expérience, nous ont permis de remonter la pente. Nous traçons aujourd’hui une ligne directrice commune, tout en ayant beaucoup d’autonomie. » conclut Patricia BUTAUD.

 

 

 

 

 

 

 

 

03 89 32 78 78 75 allée Gluck
68060 MULHOUSE

Besoin de renseignements ?